BI KYO RAN ( 美狂乱) - bi kyo ran - 1982

Premier album d'un des pionniers du progressif japonais.



Sous l'impulsion du guitariste Kunio Suma, le groupe est fondé en 1973 en trio guitare, basse, batterie et le chant assuré par l'un ou l'autre des membres. Leur véritable premier album sort donc neuf ans plus tard, toujours en trio mais avec des invités tel Michiya Koide à la flûte que nous pouvons apprécier dans cynthia, pièce totalement acoustique avec, autre invité, Toshihiro Nakanishi au violon.

Un son de groupe, une façon de jouer, de construire et surtout une guitare très frippienne nous fait penser à King Crimson, immédiatement. Mais il serait dommage de cantonner le groupe dans un plagiat élémentaire car les compositions et surtout les arrangements ne sont en aucun cas comparables. Le bassiste Masahide Shiratori amenant une touche fusion tout à fait originale avec des lignes d'une belle richesse. Bien sûr, le solo en accord de Suma sur monologue nous renvoie sans hésitation au roi cramoisi de '74.

A mon humble avis, cet album fait parti de la discothèque idéale d'un amateur de progressif, d'autant plus qu'il s'éloigne totalement de ce qui pouvait se faire dans les années 80 autour du progressif et qu'il construit une oeuvre originale, avec des influences certes - comment pourrait-on y échapper ? - mais avec sa propre culture, son propre vécu, le tout bien intégré et digéré.

L'artwork est de Makoto Ishizuka.



 - Kunio Suma : guitare, voix
 - Masahide Shiratori : basse
 - Masaaki Nagasawa : batterie

 - Toshihiro Nakanishi : violon
 - Yuki Nakajima : claviers
 - Michiya Koide : flûte





King Records - Nexus




Commentaires