ATARAXIA - adolescence of an ancient warrior - 1986

Seul album du groupe japonais.



Au milieu des années 80, la musique progressive est en voie de disparition, mais quelques groupes résistent un peu partout en Europe avec la vague néo-progressive.

C'est curieusement au Japon que nous pourrons trouver une scène active et riche sous l'impulsion de Shingo Ueno. En 1981, il crée le label MADE IN JAPAN RECORDS avec peu de succès car l'intérêt du public s'oriente plutôt vers des groupes aux tendances hard ou heavy. C'est donc dans un second temps, au milieu des 80's, avec des groupes comme Outer Limits, Mugen ou Pageant que le label va prendre de l'ampleur et la scène progressive va pouvoir se développer de façon conséquente.

Ataraxia réalise donc son seul album dans cette effervescence créatrice du Japon, avec, il est vrai, des compositions de facture équivalente au néo-progressif anglais, et l'on pense bien évidemment à IQ, d'autant que le chant est en anglais.

Si les compositions sont d'un intérêt certain, on reste sans voix (...) sur les piètres qualités vocales de Hideaki Murata, leader du groupe, bassiste et compositeur. Mais nous retrouverons les grandes influences du groupe (Genesis, pour ne pas les nommer) avec un jeu et un son de guitare très marqué Steve Hackett.

Pièce importante d'une scène d'une grande richesse et peu souvent mentionnée, Ataraxia reste le plus européen des groupes nippons.

L'artwork est de Brian Froud.




 - Hideaki Murata : chant, basse
 - Yasuaki Matsuo : batterie
 - Atsushi Ohmiya : guitares
 - Nobuko Numata : piano, claviers
 - Akira Komachi : claviers, marimba



Commentaires