MIKE OLDFIELD - incantations - 1978

Quatrième album du compositeur originaire de Reading, Berkshire.



Cet album fait figure de tournant dans la carrière de Mike Oldfield, car après une longue tournée et un live qui s'en suivront, le multi-instrumentiste se dirigera vers des compositions plus compactes, plus simples et cadrées, suivant à son tour les exigences du début des années 80, exigences commerciales et formatées.

Nous atteignons ici ce que nous pouvons appeler l'apogée de l'oeuvre de l'anglais, revenu d'une thérapie qui lui aurait permis d'identifier certains maux liés à un passé douloureux, il veut composer une énorme suite en quatre parties d'une petite vingtaine de minutes chacune, entouré, entre autre, de Pierre Moerlen et de Sally et Terry Oldfield.

La composition est complexe, les thèmes s'entrecroisent, se répondent et les références sont clairement prises au sein même du courant américain de la musique répétitive. Dans ce sens, cet album, plus que tout autre, nécessite une écoute totale car la moindre déconcentration nous déterminera à conclure qu'il y aurait quelque longueur.

Bien sûr la guitare y est principale, mais la flûte joue un rôle fondamental ainsi que le vibraphone de Moerlen, et chacun ayant son mouvement (sa partie) attribué construisant ainsi une véritable oeuvre concertante. 

Incantations est sans doute la pièce la moins accessible au premier abord de cette première partie de carrière de Mike Oldfield, elle n'en reste pas moins la plus ambitieuse et certainement la plus réfléchie et cohérente, de plus pour un double album.


L'artwork est de Trevor Key.



 - Mike Oldfield : tous les instruments

sauf

 - Mike Laird : trompette
 - Pierre Moerlen : batterie, vibraphone (part. 4)
 - Maddy Prior, Sally Oldfield : chant
 - Sebastian Bell, Terry Oldfield : flûtes
 - Jabula : percussions africaines
 - The Queen College Girls Choir : choeur
 - David Bedford : cordes, direction du choeur


Commentaires