REFUGEE - refugee - 1974

Seul et unique album du trio.

Alors que Lee Jackson est à la recherche d'un clavier pour son groupe Jackson Heights, il rencontre Patrick Moraz et, séduit par la virtuosité du suisse il cède au désir de remonter un trio à l'image de The Nice dont il était le bassiste. Il n'en faudra pas plus pour que Brian Davison, ancien membre, lui aussi, et batteur du trio disparu depuis le départ de Keith Emerson, rejoigne le projet.

C'est donc tout aussi naturellement que Refugee signe chez Tony Stratton-Smith pour une sortie de disque sur le label Charisma.

C'est Patrick Moraz qui se charge de toutes les musiques et Lee Jackson signe les textes et les parties vocales, pas franchement réussies, il faut bien l'avouer.

Dès l'introduction, avec papillon, nous sommes bien sur le territoire du trio rock progressif clavier / basse / batterie classique, le ton est donné avec un clavier dominant et virtuose mais, cette facette là du trio n'est pas la plus originale. 

Le plus intéressant se trouve sans aucun doute sur la deuxième face, avec l'instrumental ritt mickley où le groupe s'oriente vers un jazz rock séduisant qui n'est pas sans rappeler un certain Chick Corea y compris au niveau des sonorités sur certains chorus.

Mais nous voyons bien sur la suite credo que le terrain idéal du trio se trouve là, avec notamment le prélude Moraz peut s'y exprimer et exposer sa technique classique au piano. Si le timbre de voix de Jackson est quelconque et même parfois difficile à supporter, le batteur Davison joue avec bonheur et se trouve être un bon partenaire pour Moraz qui impose ici toute sa classe.




Lee Jackson : basse, voix, guitares, violoncelle
Patrick Moraz : piano, orgue, mellotron, Moog
Brian Davison : batterie, percussions


Commentaires