JETHRO TULL - thick as a brick - 1972

Cinquième album du groupe britannique issu de Blackpool.

On peut affirmer ici que Jethro Tull n'est pas significatif du mouvement progressif même s'il y est maintenant assimilé, Tull vient plutôt du blues et du folk lié aux influences de son premier guitariste, Mick Abrahams. Il est certain que l'arrivée de Martin Barre en 1969, alors que le groupe se prépare pour une tournée américaine en première partie de Led Zeppelin, va ouvrir d'autres horizons allant vers des mutations stylistiques inattendues.

En 1971, sort aqualung, album, certes, lorgnant vers le progressif mais n'en étant 'pas encore' même si la construction de certains titres peut poser question. Mais la presse d'alors insistera sur le côté concept de l'album et le qualifiera donc de progressif, idée que refusera totalement Ian Anderson.

Mais, tout ceci n'aura pas était inutile, car finalement, par réaction, Ian Anderson décide d'écrire un véritable concept album et crée Gerald "Little Milton"Bostock, petit garçon de huit ans, auteur d'un long poème - celui-là même qui est mis en musique par le groupe sur le disque - et lauréat du concours de son école, le tout relaté dans le St. Cleve Chronicle, quotidien local qui accompagne l'album avec une douzaine de pages comprenant divers articles amusants. Le jeune enfant se verra finalement retiré le titre car auteur d'un gros mot à la télévision...

Il est à noter que pour une première intrusion dans le domaine progressif, Jethro Tull touche juste, ne serait-ce que comme le décrit Aymeric Leroy dans son ouvrage "A un moment où les pionniers du rock progressif s'essaient tour à tour au challenge de la suite s'étendant sur une face entière, (...), Jethro Tull brûle les étapes en doublant la mise : un morceau-album de quarante-cinq minutes."*

Ils récidiveront dans l'expérience progressive l'année d'après avec une autre fort belle réussite, a passion play, pour se détourner par la suite et peu à peu du style.





Ian Anderson : chant, flûte, guitare acoustique, violon
Martin Barre : guitares
Barriemore Barlow : batterie, percussions
John Evan : piano, orgue Hammond
Jeffrey Hammond-Hammond : basse



* Rock progressif - éditions le mot et le reste


Commentaires