NEKTAR - remember the future - 1973

Quatrième album du groupe anglais basé en Allemagne.




Fondé en 1969 à Hambourg, Nektar ne propose pas à proprement parler un rock progressif pur jus, mais une musique issue clairement du psychédélisme et s'inspirant de ce qui est en train de se construire en Europe, ou plus précisément en Angleterre - puisque les musiciens en sont originaires -, évitant le grand mouvement typiquement allemand lui aussi en construction, le krautrock.

Remember the future est leur second album pour cette même année 73 (l'autre s'intitule sounds like this) et connaîtra un gros succès aux Etats-Unis où il est le seul album distribué. Ceci entraînera une tournée en Amérique, puis en Europe lors de laquelle ils joueront en première partie de Franck Zappa.

L'album est un concept album, comme il était presque normal d'en faire à l'époque, Bluebird trouve les terriens inamicaux, le rejetant systématiquement de par sa couleur (bleue) et ses ailes. Il rencontrera alors un jeune garçon aveugle à qui il racontera des histoires, finissant par lui donner de nouveaux yeux...

La musique du groupe est dominée par les claviers de Allan Freeman et la guitare omniprésente de Roye Albrighton dont on peut apprécier les différentes propositions rythmiques ou les palettes sonores, il passe aisément d'un possible rythme funky à grand renfort de pédales wah-wah, à un solo bluesy sans complexe et avec un beau naturel. Les arrangements vocaux sont également très soignés et participent à la cohésion de ce bel album que la critique classe unanimement dans le progressif... ça ne me paraît pas si évident que ça. 

Au delà de considérations stylistiques, dont on peut finalement se moquer, remember the future reste un album incontournable des 70's.

L'artwork est signé Wenske.



Allan 'Taff' Freeman : claviers, voix
Roye Albrighton : guitares, chant
Derek 'Mo' Moore : basse, voix
Ron Howden : batterie, voix
Mick Brockett : lumières


Commentaires