GENESIS - the lamb lies down on Broadway - 1974

Il fallait bien commencer par un chef d'oeuvre !







Sorti fin 1974, ce concept album voulait chanter la vie d'un jeune portoricain dans la ville de New York. Sur l'idée du seul Peter Gabriel qui imagine l'histoire et écrit toutes les paroles alors que le groupe, faisant face à ses nombreuses absences, compose la musique, Genesis réalise un double album qui continue de faire référence dans le monde du prog.          

Cet album se veut ancré dans une réalité - tout du moins celle de Gabriel qui ne veut plus aborder les anciens thèmes de Genesis, plus électrique, les compositions plus compactes, des innovations ou des recherches sonores (proposées par Brian Eno ou préparant le départ de Gabriel), bref, une nouvelle esthétique, y compris dans le visuel de la pochette, annonçant la fin d'une ère, celle que d'aucun qualifieront d'idéale.

La tournée qui s'en suivra placera Gabriel sur le devant de la scène, comme le véritable leader et auteur de l'oeuvre, et la décision de quitter le groupe pour continuer seul son chemin musical s'imposa d'elle même, délivrant par la même un quartet décidé à revenir à des projets plus collectifs.

La suite leur donnera tort...

Peter Gabriel : voix, flûte
Mike Rutherford : basse, guitare 12 cordes
Tony Banks : claviers
Steve Hackett : guitares
Phil Collins : batterie, voix

Commentaires